09 juin 2008

Rêve neuvième

Michaël fut chez lui quand le téléphone sonna. Il répondit. Son interlocuteur fût son porte-manteau qui voulu lui faire souscrire un abonnement au Figaro. Soucieux de savoir sur quoi reposa sa veste, il se rendit jusqu'à l'entrée de son appartement et découvrit avec étonnement que sa veste était accrochée à une galette à la frangipane. Il tomba dans un thé et fût bien contrarié par cela. Fin.

Posté par Arnaud Nimes à 04:11 - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur Rêve neuvième

Nouveau commentaire